Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Trois jours après

Deux jours sans publier.... Comment avez-vous fait pour survivre ? Surtout qu'il y avait une actualité géopolitique débordante, des déclarations dans tous les sens, des besoins d'analyse.....

Oui, mais j'étais en vacances. Une cure de non-Internet.... alors même qu'il y avait un sommet de l'Otan. Sommeil, farniente, et ce soir, un film culte de géopolitique, indispensable pour comprendre le Proche-Orient, OSS 117.

Pour le reste, je ne retrouve que ce soir la connexion. Faible débit, malheureusement.... Le nouveau site de l'Otan est nul, on a un mal fou à tomber sur la déclaration du sommet. Dites, M. Bureau, si vous nous redonniez le site d'avant, je suis sûr qu'il vous coûtait beaucoup moins cher que celui que vous venez de mettre en place, et il donnait plus de satisfaction : le site de l'Otan était un des meilleurs sites institutionnels, il devient quelconque, comme s'il avait moins de choses à dire. On va regretter M. Fournet......

L'avantage de ce silence temporaire, c'est qu'il donne le temps d'analyser, et de réfléchir : bref, de sortir de l'ère communicante et zappante où l'on va vite sans penser beaucoup. Une semaine pour revenir sur cette dense semaine européenne de M. Obama, ce ne sera pas de trop.

Et puis plein d'autres choses à dire, des bouquins à rendre compte, Clausewitz, des pensées partielles, ...

O. Kempf

Commentaires

1. Le lundi 6 avril 2009, 22:13 par Thucydide

Mazette, ça tombe bien car j'étais aussi en vacance, sans Internet et même sans télé! Donnez-moi vos prochaines dates pour que je puisse caler les miennes! Lisez plutôt, pendant vos vacances, un livre de Stephen Mennell: "Français et Anglais à table, du moyen-âge à nos jours" et méditez sur l'apport de l'imprimerie dans la dissémination du génie culinaire français et vous vous rendrez-compte que celui qui maitrise l'information et la langue vernaculaire impose sa loi! Rien de changé sous le soleil, donc...

2. Le lundi 6 avril 2009, 22:13 par

Courage Olivier.. Souviens-toi de ce qui s'est passé "trois jours après".
Stéphane

3. Le lundi 6 avril 2009, 22:13 par

Même cas pour moi après avoir passé l'agrégation d'histoire la semaine passée : la pression est retombée seulement ce week-end et je suis crevé... j'envisage seulement de publier sur mon blog cet après-midi et encore (!).

Argh.
Stéphane.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.egeablog.net/index.php?trackback/137

Fil des commentaires de ce billet