Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

L'OTAN en PESDition

Décidément, l'Otan n'a pas de chance, ces temps-ci :

20110401_IS2011-6002-108_rdax_600x400.jpgsource

non seulement, elle n'a pas été choisie en premier pour les opérations en Libye, mais depuis qu'elle a pris la relève, (avec les difficultés politiques que l'on sait), elle accumule les déboires :

  • des bavures (erreurs de tir, etc...)
  • la mise en retrait des Américains
  • le difficile soutien à Misrata

On peut dès à présent en tirer deux conclusions :

  • toutes les puissances (et plus seulement les Américains) choisissent désormais la forme de la coalition, jugée plus efficace
  • l'OTAN n'apparaît plus comme "LA" solution évidente. Ce qui marque son déclassement.

Beaucoup de commentateurs français se sont exclamés, au moment du déclenchement de l'intervention en Libye, que "la PESD était morte", avec les éternels commentaires sur l'impossibilité des Européens d'agir et d'affirmer une politique. On s'aperçoit qu'à cette aune, l'OTAN ressemble de plus en plus à la PESD. L'OTAN entre en PESDition. Ce qui suggère qu'il ne s'agit pas seulement d'un montage institutionnel (tous ces commentateurs qui ne cessent d'expliquer, comme une ritournelle, qu'il faut absolument un état-major européen) mais d'une volonté politique : et que l'absence de courage des Européens affaiblit tous les outils.

Or, l'efficacité militaire n'est rien sans volonté politique. Quelque soit le cadre.

O. Kempf

NB : quelqu'un peut-il me trouver la référence exacte où M. Rasmussen, SG de l'OTAN, aurait déclaré qu'en Libye, l'OTAN était neutre ? Qq'1 de sérieux m'a fait part de cette information, que je n'arrive pas à confirmer.

Commentaires

1. Le vendredi 8 avril 2011, 22:25 par

Le terme employé le 28 mars 2011 semble être "impartial" et non "neutral" (en Anglais). Il s'agissait d'une discussion à propos de l'armement ou non des rebelles.

Ce à quoi Rasmussen aurait répondu qu'il n'était pas dans la mission de l'Alliance de le faire du fait de la résolution de l'ONU qui concernait "la protection des civils".

Depuis de l'eau a coulé sous les ponts et l'OTAN a pris le commandement opérationnel de l'opération. Difficile alors d'être "neutre" et "impartiale" pour cette organisation.

2. Le vendredi 8 avril 2011, 22:25 par A.N

Seule trace trouvée, cet article. Rien dans les transcriptions officielles des déclarations de M. Rasmussen.

http://www.beinternacional.eu/en/fe...

égéa : mille mercis en tout cas d'avoir effectué la recherche. ON me dit aussi d'aller sur le compte twitter de AFR, mais je n'ai pas trouvé (pas de fonction recherche sur twitter : c'est nul, ce truc).

3. Le vendredi 8 avril 2011, 22:25 par

Bonjour,

Ce n’est pas un manque de chance, c’est une erreur de conception dès l’origine. Politique, et de Gaulle l’avait dit en 1966, non ? Militaire surtout, et on sait que la guerre à l’américaine ça ne marche pas, on le sait aussi depuis 1966 et un fameux discours cambodgien du dudit Charles, on en a confirmation, si besoin restait, depuis dix ans en Afghanistan, Tsahal a payé cher son opération ratée de 2006 au sud-Liban pour avoir cédé aux injonctions US. Il faut s’appeler Gérard Chaliand pour annoncer au début de la guerre de Libye que c’était l’affaire d’un jour ou deux : que nous ne a-t-il pas également annoncé que la centrale de Fukushima ne fuirait jamais… ? Vivent les experts télévisuels et les intellectuels germanopratins, décidément, que ferait-on sans eux depuis 2001 ?

Donc le titre de ton bouquin, je te l’ai déjà fait remarquer, doit bien se comprendre ainsi : L’OTAN ou le XXIème siècle ; autrement dit, tant que l’OTAN existera, on n’avancera pas, et qui n’avance pas recule.

Ceci dit, ils ont une sacré gueule les F-18. C’est sans doute la seule fois depuis le Mustang que les Américains font une belle carlingue, et comme le disait Dassault (père, bien sûr), un bel avion est un bon avion. Et le F-18 est tellement bon que l’US Navy ne veut pas s’en passer, refusant de le troquer contre ce fer à repasser de F-35. C’est dommage : Chaliand et BHL nous diront sans doute qu’avec le F-35, la guerre de Libye aurait été terminée avant même d’avoir commencée.

Immarigeon

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.egeablog.net/index.php?trackback/989

Fil des commentaires de ce billet