Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi 2 novembre 2017

Au revoir, là haut

Voici un excellent film qui prolonge sa carrière grâce à un bouche à oreille mérité. Comment une histoire commencée l'avant-dernier jour de la Première Guerre mondiale, poursuivie par l'histoire d'une gueule cassée et une arnaque aux monuments aux morts, peut-elle rencontrer un tel succès ? par la grâce, tout simplement.

Lire la suite...

jeudi 23 mai 2013

La grande bellezza

Voici un film étonnant, et remarquable à bien des points de vue. Cela faisait quelques semaines qu'il n'y avait pas grand chose au ciné, et voici ce film arrivé sans annonce. La seule affiche nous décide, avec Madame, et nous y allons, sans trop savoir sur quoi tomber. C'est un film qui va au-delà de Fellini ou de la Dolce Vita, même si les références sont évidentes. Et Sorrentino réussit à être encore plus fort que Fellini, avec un film métaphysique, malgré l'abord.

Lire la suite...

mercredi 8 mai 2013

Hannah Arendt

Comment filmer un philosophe ? Voici la question initiale de Margaret von Trotta, cinéaste allemande, avant de tourner ce film passionnant. On est bien sûr loin des biopics habituels de chanteurs, hommes politiques, sportifs, couturières, homme qui a marché sur la lune et autres héros visuels et connus de notre époque. Car qui connaît Hannah Arendt ? Je ne me souviens pas d'avoir entendu parler d'elle en philo (bon, d'accord, j'ai pu être distrait). Et son nom n'est apparu que bien plus tard, à la fin des années 1990. Or, ce film donne à réfléchir sur les relations difficiles entre la pensée, la conscience et les sentiments. Et la couverture par H. Arendt du procès Eichmann, à Jérusalem, en 1961, est le moyen d'une construction dramatique passionnante où l'on s'aperçoit qu'en fin de compte, ce qui compte, c'est le courage. Vous savez, ce courage intellectuel dont nous avons déjà parlé.

source

Lire la suite...

lundi 22 avril 2013

Les gamins

Parbleu ! il ne me serait jamais venu à l'idée d'aller voir ce film !!!!! Visiblement, on y a entraîné Yves Cadiou, qui nous fait part de son incompréhension. Que je comprends et qui ne donne pas envie d'aller voir le film. Mais je devine que peu de lecteurs d'égéa en avaient/ont vraiment envie ! Merci à Yves, en tout cas, car au-delà du film, il y a quelques indications sur notre époque.

O. Kempf

Lire la suite...

samedi 2 février 2013

Lincoln

Devant le déluge d'enthousiasme de commande répandu à foison dans les médias, je me vois dans l'obligation de dire que "Lincoln" ne vaut pas le coup. Et pour tout dire, est franchement mauvais. Je n'avais pas forcément l’intention d'en faire un billet, mais ce film nous raconte pas mal de choses de l'Amérique.

source

Lire la suite...

dimanche 27 janvier 2013

Blanca Nieves

J'avais prévu de vous parler du Mali, puisqu'il y a énormément à dire. Cela pourra attendre : il est en effet beaucoup plus urgent que je vous parle du film dont je sors : Blanca Nieves, un chef d’œuvre absolu. Je ne crois pas manier trop l'emphase et avoir utilisé la brosse à reluire jusqu'à présent sur égéa. Il y a eu de très bons films que j'ai signalés. Mais celui-là, c'est la classe exceptionnelle. A voir absolument, d'urgence, en se dépêchant car il ne va pas traîner sur les écrans.

source

Lire la suite...

mardi 18 décembre 2012

Contes de Noël

La période de Noël est propice aux contes de Noël cinématographiques. Et ce soir, il ne sera pas question de géopolitique, mais de plaisir pur. Na.

Lire la suite...

dimanche 11 novembre 2012

Argo, l'Iran, les Etats-Unis

Argo est un film qui mérite le détour, et pas seulement parce que c’est un bon spectacle ou que Ben Afflek est décidément un acteur sobre et intelligent. Il raconte l’histoire de l’extraction de six diplomates américains qui avaient réussi à s’échapper de leur ambassade quand celle-ci est submergée par les manifestants iraniens en 1979, ouvrant la porte à une prise d’otages de 444 jours et ouvrant le long contentieux américano-iranien, qui dure encore de nos jours. Le prétexte pour les faire sortir du pays consiste à les présenter comme une équipe de repérage cinématographique canadienne qui repart tranquillement au pays, une fois son job fait. Ce divertissement amène à se poser la question des relations entre l’Iran et les États-Unis.

Lire la suite...

vendredi 26 octobre 2012

James Bond, un homme si convenable

Rentrant hier soir par l'autoroute, traversant l’Argonne et la Champagne, j'écoute France Inter qui est la seule radio audible dans ces contrées lointaines. Et les journalistes annoncent le dernier 007, en expliquant que c'est shakespearien, tout comme le réalisateur, Sam Mendes. Arrivant à la maison, j'ouvre le journal du soir, Le Monde, notre article des élégances morales et intellectuelles, et voici là encore que James Bond fait l'objet d’un édito flatteur et "intelligent". Fichtre : quel marketing ! Qu'est-ce à dire ?

source (pour écouter Adèle, pas blanc sec)

Lire la suite...

vendredi 13 juillet 2012

To Rome with love

Vu le dernier Woody Allen : le meilleur des dernières années (depuis Match Point ?). Léger et intelligent. A voir en VO, l’anglais comme l'italien sont compréhensibles sans sous-titres. Et on a Rome en toile de fond, sans que cela fasse touriste puisqu'on nous raconte des histoires, mais avec ce charme latin qui rend cette ville si plaisante, malgré les touristes.

Idéal pour commencer l'été.

O. Kempf

jeudi 21 juin 2012

Fondamentaux

Court billet.

Je reviens du cinéma (Adieu Berthe) avec des moments d'anthologie : le croque-mort qui répète "il faut revenir aux fondamentaux", et on s'aperçoit que cette expression venue d'on ne sait-où se retrouve dans la bouche des managers, des coachs, des journalistes, des décideurs d’entreprises. Bref, un poncif, "frappé au coin du bon sens"... qui est partout et ne veut rien dire.

source

Autre grand moment : "on a développé un biseness sur e-bay : des cercueils d'occasion, ça fonctionne du tonnerre, c'est grâce à ça qu'on coule pas. Et la clientèle internationale !!! heureusement qu'elle est là !"

Absurde, et en même temps si vrai. Autant dire qu'il y a tout un tas d'observations si justes....

O. Kempf

dimanche 20 mai 2012

Les trois films de guerre qu'il faut posséder dans une filmothèque idéale

Le jeu concours et donc terminé. On peut bien sûr se reporter aux résultats détallés mais j'en ai profité pour faire un billet. Bravo aux seize participants, bravo aux cinq gagnants. Et surtout, voici les films qui manquent et qui doivent impérativement apparaître dans la prochaine série pour constituer la filmothèque idéale du film de guerre.

source

J'ai fait une petite synthèse, même si j'incite le lecteur à aller lire les explications de certains des votes, qui sont intéressantes. Il trouvera la liste ci-dessous (et pourra ajouter des votes s'il n'a pas déjà voté, ou faire de nouvelles propositions). Six films recueillent trois votes : cinq américains, un français.... Et sur les huit films recueillant deux votes, un seul français également. Est-ce à dire que le film de guerre est d'abord une histoire américaine ?

Merci de votre participation.

O. Kempf

Lire la suite...

mardi 15 mai 2012

Margin call : Glaçant, surtout la stratégie

J'ai vu l'autre jour Margin call, film américain racontant la chute de Lehman Brothers. Film passionnant et glaçant, mais passionnant. Est-ce simplement l'histoire de la banque spéculative ? Non, il y a plus....

Lire la suite...

mercredi 14 mars 2012

Décès de Pierre Schoendoerffer

Je viens d'apprendre la mort de Pierre Schoendoerffer. En attendant la chronique cinéma qui paraîtra ce soir sur AGS, je tiens dès à présent à dire ma tristesse devant ce cinéaste qui a marqué au moins deux générations : 317ème section, Crabe Tambour, Honneur d'un capitaine constituent des repères extrêmement importants pour comprendre certaines guerres, et au-delà la guerre, le rôle du chef dans cette guerre. Je voudrai saluer l’intensité et la gravité du regard profondément humain de Schoendoerffer et adresser mes condoléances à sa famille et à ses proches.

source

Je vous signale dès à présent le livre de Bénédicte Chéron qui vient de sortir : je publie la semaine prochaine un entretien avec elle, qui sera l’occasion de revenir sur l’œuvre de ce grand cinéaste, et sur la double question de la guerre et de sa représentation.

RIP.

O. Kempf

lundi 20 février 2012

La dame de fer

Je suis entré dans la salle de cinéma avec du scepticisme, et en suis ressorti convaincu. Voici donc un film, La dame de fer, qui peut être propice à la réflexion, malgré ses apparences. Bon, d'accord, c'est un peu soap, mais pas seulement.

source

Lire la suite...

jeudi 9 février 2012

La taupe

Je l'attendais avec intérêt : bon, ben voilà. Pas mal, mais pas extraordinaire.... Disons que c'est un film d'espionnage, mais l'anti-James Bond. Pour fans de Le Carré et amateurs d'ambiance anglaise.

1/ En fait, pour qui (à suivre)

Lire la suite...

jeudi 15 décembre 2011

Trois films récents (Guilhem Penent)

Guilhem Penent, l'excellent animateur De la terre à la lune, nous propose ici la critique géo-culturelle de trois films (Contagion et Apollo 18), rebondissant sur les Marches du pouvoir dont j'avais parlé l'autre jour. Et il s'interroge sur la notion de film politique, et où surtout on apprend que les bloggueurs sont les méchants! Merci à lui (car il n'en croit pas un mot, et son billet prouve au contraire leur utilité!).

- -

O. Kempf

Lire la suite...

mercredi 9 novembre 2011

Films en cours

Allez, pour vous détendre après le gros billet d'hier soir, un peu de ciné. Pas mal de films qui évoquent, de près ou de loin, des sujets d'égéa :

  • Les marches du pouvoir
  • Les intouchables
  • Forces spéciales
  • L'ordre et la morale

source

Je reprendrai la grille du Canard enchainé : « Les films qu’on peut voir cette semaine », « Les films qu’on peut voir à la rigueur » et « Les films qu’on peut ne pas voir ». Certains que j'ai vus, d'autres pas.

Lire la suite...

lundi 31 octobre 2011

L'exercice de l'Etat

Lors du dernier festival de Cannes, trois films français parlaient de politique. Les journalistes présents sur place se sont évidemment ébaubis sur deux d'entre eux, que je ne suis bien sûr pas allé voir. En revanche, le troisième vaut absolument le détour, comme je l'avais signalé à l'époque (voir ici, point 7).

exercice_de_l_etat.jpg

Lire la suite...

dimanche 12 décembre 2010

L'empire du milieu du sud

Dépêchez-vous d'aller voir ce film : il ne passe que dans trois salles à Paris, et une vingtaine en France.

C'est le dernier film de Jacques Perrin, avec Eric Deroo. On n'ose parler de testament.... Car voici une mélopée,

Lire la suite...

- page 1 de 2