Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi 8 avril 2013

A propos de Margaret Thatcher

Margaret Thatcher est morte ce jour. La vivacité des commentaires, ici louangeurs, là critiques, fait penser (de façon inversée) aux réaction à la mort d'Hugo Chavez. Je pense toutefois que Maggie aura eu plus d'effets géopolitiques que le chantre du bolivarisme.

source

Lire la suite...

mercredi 5 décembre 2012

Schizophrénie anglaise

La Grande-Bretagne est incompréhensible. Pas nouveau, me direz-vous, en pensant à sa perfidie légendaire. Toutefois, jusqu'à présent, elle avait des lignes politiques claires et des postures stratégiques lisibles. Ce n'est plus le cas aujourd'hui. Elle est victime d'une quadruple schizophrénie....

source

Lire la suite...

lundi 19 mars 2012

L'épouse britannique

Paroles d'un témoin "en situation de responsabilité" comme disent les journalistes dans leur délicieuse langue de bois. Il évoque le traité franco-britannique.

K_Scott_Thomas.jpg source (K Scott-Thomas in Quatre mariages et un enterrement)

"En fait, cette relation est très intéressante : vous flirtez avec une fille, et quand vous arrivez au lit, vous vous apercevez qu'elle est mariée. Au mieux, vous aurez le statut d'amant officiel".

On ne saurait mieux décrire la relation américano-britannique, et le statut aléatoire que peuvent obtenir les Français en marge de cette "relation" si établie et si "convenable". Sur deux des plus importants marqueurs de la souveraineté, la Grande-Bretagne est dépendante des États-Unis :

  • c'est évident en matière nucléaire, depuis les accords de Nassau.
  • C'est également le cas en matière de renseignement, puisque les services brits et américains ont quasiment fusionné, que ce soit dans le cadre du 5-eyes ou même en bilatéral. Ou plus exactement : les services Brits sont une filiale des services américains.

Bref, l'épouse britannique ne pourra jamais donner que ce qu'elle a, quelque soit sa volonté et sa pratique traditionnelle de la grammaire de la puissance. L'inconvénient, c'est que c'est cette même épouse britannique qui est le seul parti sérieux en Europe... Qu'il est difficile d'être un homme à marier ! Surtout quand on n'a pas assez de fortune pour se contenter du célibat, vivre de ses rentes et entretenir ses maîtresses. Tout fout le camp !

O. Kempf

NB : ces propos n'engagent que moi et aucune des organisations pour lesquelles je travaille.

jeudi 19 janvier 2012

FRUK : les Falklands seront elles malouines ?

On entend à nouveau des mots doux entre le Royaume-Uni et l'Argentine : décidément, ces pays émergents ont des attitudes déplaisantes. Bien sûr, il s'agit de rodomontades... Mais du coup, qui posent des questions au sujet de l'alliance FRUK.... Un petit scénario avec beaucoup de questions.

source (afin de manifester notre solidarité avec les Britanniques, pour éviter de choisir entre "Falklands " et "Malouines", et comme je n'ai pas trouvé le nom latin de ces îles, j'ai choisi une langue latine assez approchante, ce qui donne "malvinas")

Lire la suite...

samedi 10 décembre 2011

L'appel du petit large

Chacun connaît le mot de Churchill : "Sachez-le, général ! Chaque fois qu'il nous faudra choisir entre l'Europe et le grand large, nous serons toujours pour le grand large. Chaque fois qu'il me faudra choisir entre vous et Roosevelt, je choisirai Roosevelt". Il s'adressait à De Gaulle, la veille du débarquement en Normandie. Depuis, les observateurs et les Anglais ne cessent de reproduire cette saillie, credo géopolitique de l'Angleterre.

source Mais le grand large existe-t-il toujours ?

Lire la suite...

dimanche 14 août 2011

Emeutes anglaises, suite

En ce week-end allongé, je prends un peu de vacances : billet raccourci, donc. QUif ait la suite de celui d'avant-hier

Lire la suite...

vendredi 12 août 2011

Emeutes anglaises : expectative

Vous avez peut-être été surpris de ne pas me lire plus tôt sur le sujet des émeutes anglaises, qui ont débuté voici déjà une semaine. C'est que j'avais du mal à les analyser et à en donner une lecture géopolitique. Et pour tout vous dire, je demeure encore dans l'expectative.

source

Lire la suite...

vendredi 29 avril 2011

Mariage princier

Allez ! avouez ! vous aussi, vous avez jeté un oeil soi-disant distrait aux cérémonies du mariage de ce matin entre le beau prince et la belle princesse. Ce carrosse découvert, ces ors, ces uniformes désuets, ces hommes en cuirasse qui tressautaient sur leurs chevaux, la mariée, l'évêque, la foule massée qui agite des drapeaux.... Walt Disney en a rêvé, Buckingham l'a fait, et en plus "c'est vrai" !

carrosse-et-public-photo-afp.jpg source

Pas de rapport à la géopolitique, donc ?

Lire la suite...

vendredi 5 novembre 2010

Après le traité de Lancaster House

Que dire de ce traité franco-britannique ? Qu'il est à la confluence de mouvements de longue durée, et de facteurs circonstanciels.

Lire la suite...

mercredi 4 août 2010

Elections 2010 : Grande-Bretagne

Poursuite de ma série sur les élections 2010. Après la Tchéquie, la Hongrie et les Pays-Bas, la Grande Bretagne. Les élections y ont eu lieu le 6 mai dernier.

(image tirée de La Croix)

Lire la suite...

samedi 31 juillet 2010

Cameron, faussement naïf

Les récents propos de Mr. David Cameron, le nouveau PM britannique, font sensation.

Qu'en penser ?

Lire la suite...

lundi 10 mai 2010

Nick Clegg : l'Europe m'a tuer (Europe killed me)

Les élections britanniques ont donc eu lieu, avec les résultats que l'on sait : une nette victoire des tories, même s'ils n'ont pas la majorité absolue ; le Labour en seconde place et les Lib Dem arrivant troisième et perdant même des sièges par rapport à il y a quatre ans, alors qu'on leur prédisait des gains splendides.

Qu'en dire ??

Lire la suite...

mardi 23 mars 2010

Coopération franco-britannique MAJ

La presse se fait donc l'écho de coopération militaire, jusque et y compris en matière de dissuasion. Cela amène quelques remarques.

MAJ : je signale ce billet de jgp, prau le 20 et qui traite aussi du sujet

Lire la suite...

samedi 26 septembre 2009

Retournement anglais (suite)

Je le soupçonnais depuis qq temps déjà : j'ai vraiment l'impression qu'Alexandre Adler lit EGEA. Pour preuve, mon billet de la semaine dernière, qui renvoie à celui-ci de mois d'août, où je démontrais l'impasse de l'option américaine prise par les Britanniques.

Or, dans le Figaro de ce matin (même si la version électronique de ses chroniques n'est plus disponible), A Adler, reprend exactement le même thème, enrichi de la dimension financière ("la dérive des continents"), avec des remarques fort judicieuses. Je ne doute pas que les grands esprits se rencontrent, et surtout qu'observant les mêmes choses, ils en tirent les mêmes conclusions. Mais.... cette coïncidence.... jamais n'abolira le hasard !

Enfin, cette dérive américaine commence à se voir, comme le démontre cet article.

O. Kempf

dimanche 20 septembre 2009

La Grande Bretagne, européenne

Arnaud, devenu grand-britton, n'écrit plus sur son blog depuis qu'il suit les cours d'une école de guerre locale....

carte_grande_bretagne.jpg

Alors, quelques considérations qui viendront compléter celles énoncées cet été, et que vous avez peut-être manquées.

En effet, la Russie, comme la Grande-Bretagne, s'est toujours considérée à moitié européenne. L'une avait des immensités terrestres pour horizon, l'autre des vacuités maritimes. On se sent grand à fréquenter ces espaces sans relief.....

Mais la Grande -Bretagne n'est plus la puissance de la mer : parce que les États-Unis l'ont remplacée, parce que le Commonwealth n'a plus grand sens. Par conséquent, quoiqu'elle se raconte ("le grand large, toujours"), elle se révèle de plus en plus européenne, inéluctablement.

La Grande-Bretagne et l'Europe, c'est comme la France et l'Alliance : une histoire d'asymptotes qui, à la fin, se touche.

O. Kempf

dimanche 2 août 2009

About the next geopolitical reversal UK - Du prochain retournement géopolitique britannique ?

Several signs suggest the possibility of a geopolitical reversal of Great Britain. (this post is dedicated to Corporal Anthony Bodin, who died for France in Afghanistan)

This post is published in English, then in French. Billet publié en anglais et en français.

Lire la suite...