Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

samedi 24 mars 2018

Les relations entre l'Allemagne et les Etats-Unis (Festival de Géopolitique)

Je vous l'avais signalé (ici), j'ai participé la semaine dernière au 10ème festival de Géopolitique de Grenoble. Les organisateurs ont enregistré la conférence et mis en forme, la voici prête à être visionnée, 1heure (et 6 secondes) sur l'Allemagne et ses raports avec les Etats-Unis.

La vidéo de la conférence

O. Kempf

dimanche 6 août 2017

Les cent jours de Trump

Texte de ma chronqiue parue dans le numéro 14 de Conflits, de juin 2017.

 

Conflits n°14

Lire la suite...

vendredi 24 février 2017

OTAN : quelle stratégie sous l'administration Trump ? (entretien radio Vatican)

Lundi 20 février dernier, j'ai accordé un assez long entretien (4mn 40) à Radio Vatican qui m'interrogeait sur l'attitude de l'OTAN (et au-delà des Européens) vis-à-vis de l'administration Trump. J'y ai fait part de mon analyse assez sceptique.

Voici le lien http://fr.radiovaticana.va/news/2017/02/20/otan__quelle_strat%C3%A9gie_pour_ladministration_trump/1293640

dimanche 8 janvier 2017

Trump, les États-Unis et l’Europe

CI-joint, ma dernière chronique dans Conflits, le numéro 12, qui vient de paraître... Bonne lecture.

Trump Source

L’élection de Donald Trump n’a pas seulement surpris les élites européennes, elle les a sidérées. Mais au-delà de la remise en cause de l‘établissement politique, cette nouvelle a sonné comme la remise en cause d’un monde que l’Europe croyait, malgré tous ses discours, globalement stable. En effet, elle se pensait depuis la Deuxième guerre mondiale comme appartenant à l’Occident, conjointement avec les États-Unis. Cette perception avait traversé la fin de la guerre froide et perdurait. Les bouleversements récents (crise de l’euro, crise migratoire, crise ukrainienne, guerres moyen-orientales) ne l’avaient pas psychologiquement affectée : au fond, les dirigeants européens pensaient que toujours, l’Amérique serait là. Ce n’est donc pas simplement une affaire d’argent : augmenter les budgets de défense au-delà de 2% ne suffira peut-être pas à satisfaire le nouveau POTUS.

Lire la suite...