Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche 8 janvier 2017

Trump, les États-Unis et l’Europe

CI-joint, ma dernière chronique dans Conflits, le numéro 12, qui vient de paraître... Bonne lecture.

Trump Source

L’élection de Donald Trump n’a pas seulement surpris les élites européennes, elle les a sidérées. Mais au-delà de la remise en cause de l‘établissement politique, cette nouvelle a sonné comme la remise en cause d’un monde que l’Europe croyait, malgré tous ses discours, globalement stable. En effet, elle se pensait depuis la Deuxième guerre mondiale comme appartenant à l’Occident, conjointement avec les États-Unis. Cette perception avait traversé la fin de la guerre froide et perdurait. Les bouleversements récents (crise de l’euro, crise migratoire, crise ukrainienne, guerres moyen-orientales) ne l’avaient pas psychologiquement affectée : au fond, les dirigeants européens pensaient que toujours, l’Amérique serait là. Ce n’est donc pas simplement une affaire d’argent : augmenter les budgets de défense au-delà de 2% ne suffira peut-être pas à satisfaire le nouveau POTUS.

Lire la suite...