Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi 10 avril 2015

TV5 le piège

A écouter de si nombreux « experts » sur les réseaux, j’avoue tout d’abord avoir été agacé (je ne suis pas le seul). Qu’il soit dit qu’il n’y a aucune jalousie puisque j’ai été moi-même démarché (Europe 1, BFM, Euronews) sans avoir pu répondre favorablement. Mais j’ai découvert une liste d’experts de cybersécurité, cyberjihadisme et cyberdéfense dont je n’avais jamais entendu parler... N'insistons pas, je risquerais de faire du mauvais esprit.

source

Cela m’a agacé pour d’autres raisons. Notamment l’obscénité de voir le tintamarre audiovisuel pour cette agression, comparé au traitement « retenu » du massacre de 150 étudiants au Kenya. Bref, un « confrère » était attaqué, voici donc que tous nos rédacteurs en chef se sentent soudain concernés (c’est chaud, ça, coco) des fois qu’ils soient les cibles des terroristes, sans même parler de la sacro-sainte liberté d’expression, (n’est-ce pas un mini Charlie, coco ?).

Allons maintenant au fond des choses.

Lire la suite...

lundi 24 novembre 2014

Cyberdéfense active de l'entreprise

L'autre jour, je déjeune avec Sébastien Bombal (Réserve Cybercitoyenne, EPITA, etc...: voir son blog) et nous discutons cyber, allez savoir pourquoi. La conversation roule autour des pratiques cyber en entreprise. Nous tombons d'accord sur le diagnostic : trop souvent, ce qu'on appelle "cyberdéfense" (terme à la mode) n'est qu'une cyber protection. C'est très bien, mais probablement insuffisant. D'où ce petit billet qui résume notre pensée.

source

Lire la suite...

lundi 30 juin 2014

Les trois niveaux de la cyberstratégie d'entreprise

L’entreprise s'est accaparé la notion de stratégie. Bon, il ne s'agit pas vraiment d'affronter un adversaire mais de trouver les moyens de maximiser ses profits actuels et futurs... Le cyber est apparu. On en a déduit une cyberstratégie générale, publique et, disons le mot, étatique. En ce qui concerne l'entreprise, on en reste encore à la notion de cybersécurité, au mieux conçue comme une SSI élargie. Au besoin, si on veut faire moderne, les profs de gestion racontent des trucs sur le cloud et le big data parce que c'est à la mode et que même Les Échos en parlent, c'est dire. Bref, il manque d'une approche un peu théorique de la cyberstratégie d'entreprise.

source

Lire la suite...

mercredi 21 mai 2014

Cyber, entreprise et responsabilité du management

J'ai déjà évoqué ici les questions de cyberstratégie en entreprise. Une des grandes questions réside dans la prise de conscience, par la direction, de l’importance stratégique du domaine. Or, quoi que vous racontiez, la plupart regardent ça d'un air distrait. Cela pourrait changer.

Source

Lire la suite...

jeudi 13 juin 2013

Cyber, et le changement de nature de la monnaie.

Je poursuis mes explorations sur les rapports entre cyber et économie (remarquable entretien hier avec LB, sur un tout autre sujet, et nous y reviendrons). Je vous ai déjà soumis cette idée selon la quelle il faut désormais considérer l'information comme un facteur de production. C'est ce que recouvre indirectement la notion de "Big Data" (Masse de données) qui fait les grands titres des journaux, de façon encore descriptive.

J'ajoute une autre idée : la monnaie est désormais une information comme une autre : nous avons depuis longtemps dépassé le stade de la monnaie fiduciaire qui demeure un papier, donc quelque chose de tangible. Souvenez vous de vos cours d'économie monétaire, et la description des quatre agrégats monétaires : mais cela, c'était il y a quinze ans. Qu'est aujourd’hui la monnaie, surtout quand on nous expliquait quelle était fondée sur les crédits (entre banques et Banque centrale) ?

La "crise de la dette" est aussi le résultat d'une bulle liée à la dématérialisation des échanges, rendue très tôt possible par le cyber. La monnaie (ce qu'il en reste) est aujourd'hui une information cyber. Que ce soit de l'espionnage ou de la cybercriminalité, il s'agit à chaque fois de "voler" une information particulière. La "monnaie" change de nature

source

C'est un peu ce que suggère M. Stéphane Grumbach, INRIA, directeur de recherche, lors de son audition à l'Assemblée Nationale du 21 fév 2013.

Lire la suite...

vendredi 29 mars 2013

Continuité d'activité et temps cyber

L'autre jour, atelier de travail avec le club de la continuité d'activité (CCA). Ne rigolez pas : derrière ce sigle ... déroutant ! se cache une activité fort sérieuse, très professionnelle, qui vient originellement du monde de la banque et qui s'est étendue aux grandes entreprises. Objet de ma présence : une intervention sur "cyber et continuité d’activité". J'aime bien ce genre de trucs car cela permet de confronter ses idées (les idées d'un fournisseur d'idées sont toujours fumeuses, n'est-il pas?) à des pratiques concrètes et des expériences de terrain. Mais aussi à essayer de trouver des réponses pratiques à des situations qu'on n'aurait pas envisagées tout seul. Cette méthode expérimentale n'a vraiment d'intérêt que si elle permet à la fois de confirmer des propositions, et de déceler des points qui méritent précision. Comme celui du rapport au temps, dont je voudrait vous entretenir ce soir.

source

Lire la suite...