Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi 5 mai 2015

Images d'armées

Voici un magnifique et passionnant album, Images d'armée dont le sous-titre dit tout : Un siècle de cinéma et de photographies militaires, 1915-2015. Ça vient de paraître aux éditions du CNRS et mérite incontestablement le détour. D'abord pour apprendre que l'ECPA fête son centenaire, ce que je ne savais pas. Ensuite pour observer toutes ces images qui jalonnent notre histoire militaire récente mais finalement bien connue. Faites un effort : avez vous des images de la guerre de 1870? de l'expédition de Crimée ? Rien, sinon quelques tableaux, quelques clichés de mauvaise qualité. Tandis que la Première Guerre mondiale, chacun a vu moult reportages, photos ou déjà cinématographiques. La 1GM existe encore parce que nous la voyons. Et c'est en partie dû au SCA, le service de cinématographie des armées.

Lire la suite...

samedi 2 mai 2015

L'économie chinoise s'essoufle-t-elle ?

Peut-être faites vous partie des heureux chanceux qui sont inscrits sur la liste électronique de Pascal Tran-Huu. Ses messages réguliers sont l'équivalent d'un blog qu'il réserve, en fait, à ses correspondants. L'un de ses récents poulets m'a passionné et il m'a autorisé à le publier. Voici donc sa dernière chronique chinoise. Merci à lui. OK

graphique_eco_chinoise.png

Ce graphique illustre de manière frappante, le problème auquel est confronté la Chine actuellement. Il représente l’évolution du cours du Yuan face à l’Euro : 1 euro vaut 6, 72 Yuans aujourd’hui contre plus de 10 il y a 10 ans.

Lire la suite...

mercredi 29 avril 2015

L'OTAN au XXIe siècle (fiche de lecture)

Le blog "Blogdefense" a lu l'OTAN au XXIe siècle et vient de publier une fiche de lecture détaillée de l'ouvrage. Mille mercis à son auteur, DImitri Queloz. Car cela me permet également de signaler son blog, que je ne connaissais pas, avec plein de fiches de lecture. Bienvenue dans la blogosphère stratégique et de défense !

Kempf_OTAN_Couv02.indd

Lire la suite...

lundi 27 avril 2015

Active LIO

Il y a quelques années, les choses étaient simples. Les spécialistes parlaient entre eux et inventaient des catégories qui avaient le mérite d'être claires. Ainsi, on parlait de Lutte informatique défensive (LID) et de Lutte Informatique Offensive (LIO). Tout le monde voyait à peu près ce dont il s'agissait. D'ailleurs, la LID demeure puisqu'il y a toujours un CALID.

source

Lire la suite...

samedi 18 avril 2015

Ebook « Été 1914 : un autre monde ? »

Fruit d’un long travail de compléments, de mises en forme et d’adaptations, EchoRadar publie sur Amazon son premier dossier consacré aux débuts de la première guerre mondiale durant l’été 1914. Moyennant la somme raisonnable de 3 euros, il est dorénavant possible à tout possesseur d’une tablette Android/iPad ou d’une liseuse Kindle de compléter sa collection d’ouvrages.

Pour acheter l’ebook Détails ci-dessous

Lire la suite...

mercredi 15 avril 2015

La Vigie n°14 - Du déclin britannique | Utilité stratégique de la Chine

La Vigie, lettre d'analyse stratégique publiée par Jean Dufourcq et Olivier Kempf et paraissant tous les deux mercredis, vous propose son quatorzième numéro. Vous trouverez dans ce numéro daté du 15 Avril 2015 un texte intitulé Du déclin britannique, un autre sur l'Utilité stratégique de la Chine, une Lorgnette sur D'ici le 30 juin (au Donbass)

logo_la_vigie.png

Du déclin britannique

Les élections approchent au Royaume Uni puisque le dénouement aura lieu le 7 mai. Il indiquera où en sont Tories, LibDems, UKIP, Labour et autres indépendantistes écossais. Il n’est pas besoin de rappeler que le mode de scrutin (uninominal à un tour) rend aléatoire toutes les prévisions issues de sondages. On ne sait donc quelle sera la nature de la coalition qui sortira des urnes. On sait en revanche que quel que soit son équilibre, elle prolongera le déclin stratégique de la « perfide » voisine. (…)

Utilité stratégique de la Chine

Il y a ceux qui sont concernés par la Syrie, la Tunisie, Daech et le terrorisme, ceux que l’Ukraine, Poutine et la guerre obsèdent, le Nigéria inquiète et, aussi prosaïquement, ceux qu’indisposent le budget de la Défense, ses effectifs et ses impasses. C’est donc le moment d’évoquer un sujet tout aussi crucial mais moins contingent : la Chine et le rôle qu’elle tient dans nos calculs et représentations stratégiques. Car la Chine est en fond de tableau de tous nos travaux, tant la nature de sa puissance et la réalité de ses ambitions déterminent la hiérarchie du monde. (…)

vendredi 10 avril 2015

TV5 le piège

A écouter de si nombreux « experts » sur les réseaux, j’avoue tout d’abord avoir été agacé (je ne suis pas le seul). Qu’il soit dit qu’il n’y a aucune jalousie puisque j’ai été moi-même démarché (Europe 1, BFM, Euronews) sans avoir pu répondre favorablement. Mais j’ai découvert une liste d’experts de cybersécurité, cyberjihadisme et cyberdéfense dont je n’avais jamais entendu parler... N'insistons pas, je risquerais de faire du mauvais esprit.

source

Cela m’a agacé pour d’autres raisons. Notamment l’obscénité de voir le tintamarre audiovisuel pour cette agression, comparé au traitement « retenu » du massacre de 150 étudiants au Kenya. Bref, un « confrère » était attaqué, voici donc que tous nos rédacteurs en chef se sentent soudain concernés (c’est chaud, ça, coco) des fois qu’ils soient les cibles des terroristes, sans même parler de la sacro-sainte liberté d’expression, (n’est-ce pas un mini Charlie, coco ?).

Allons maintenant au fond des choses.

Lire la suite...

vendredi 3 avril 2015

La Vigie n°13 – Yémen, déclencheur ou révélateur ? | Mise en garde nationale

La Vigie n° 13 est parue. logo_la_vigie.png

Yémen, déclencheur ou révélateur ?

La crise yéménite a pris ces derniers jours soudainement un tour beaucoup plus visible, alors que seuls les spécialistes regardaient se développer des évolutions marquées depuis quatre mois. Nombre de commentateurs s’alarment soudain du risque d’un embrasement régional, comme si la région ne subissait pas, depuis maintenant quatre ans, l’accumulation incandescente de conflits enchevêtrés. Aussi faut-il voir dans l’actuelle guerre en « Arabie heureuse » (surnom traditionnel du Yémen) plus le révélateur d’affrontements géopolitiques sous-jacents que le déclenchement d’une guerre régionale généralisée.

Mise en garde nationale

Nous y voilà. La semaine dernière, un Conseil de défense semble avoir freiné la glissade continue de notre posture militaire Les effectifs de l’Armée de Terre (et non ceux de l’Armée comme l’ont titré des journaux mal avisés) vont être réévalués pour faire face à la menace intérieure (autre formulation imprécise peu républicaine). L’attaque terroriste du début janvier 2015 a réintroduit le territoire national au cœur des responsabilités militaires. Même si la Gendarmerie et la Marine, « nationales », l’Armée de l’Air ou le Service de santé assumaient déjà normalement leurs parts régulières de la sécurité, de la protection et des soins de la population française. Même si un dispositif d’urgence au long cours, Vigipirate, engageait déjà une partie des forces armées (de l’Armée de Terre principalement) dans la protection des points sensibles. « Sentinelle », le nouveau dispositif prescrit, destiné à durer, mobilise désormais en principe 7000 militaires, autant que le contrat opérationnel d’action extérieure du dernier Livre blanc. L’actualisation de la loi de programmation militaire 2014/2019 va devoir y mettre rapidement bon ordre alors que le budget 2015 est sous-financé avec des montages qui opposent Bercy et Brienne. Cette brutale mise en garde du territoire national suggère quelques commentaires car un château de cartes conceptuel s’effondre sous nos yeux, la fragilité nationale s’expose désormais à la vue de tous et la nécessité sécuritaire d’une citoyenneté encadrée se redécouvre. C’est de cohérence stratégique et tactique dont nous avons le plus besoin. On va le voir.

jeudi 19 mars 2015

"Alliances et mésalliances", fiche de lecture

Th. Lamidel, auteur du blog "Le fauteuil de Colbert", blog de stratégie navale (et membre d'EchoRadar), vient de publier une fiche de lecture d’Alliances et mésalliances dans le cyberespace. Utile car décrivant bien l'articulation du livre, elle ouvre sur une question finale intéressante, posée par un stratégiste naval qui s'intéresse aux "Global commons" ou "espaces d'intérêt commun". L'analogie du cyberespace comme "océan" tient-elle vraiment ? Je la reproduis ci-dessous.

Lire la suite...

mercredi 18 mars 2015

La Vigie n°12 - Armées, budget, Europe | Renforcer la France

La Vigie, lettre d'analyse stratégique publiée par Jean Dufourcq et Olivier Kempf et paraissant tous les deux mercredis, vous propose son douzième numéro.

logo_la_vigie.png

Vous trouverez dans ce numéro daté du 18 mars 2015 un texte sur Armées, budget, Europe, un autre sur Renforcer la France, une Lorgnette sur Soutex (soutien des exportations). Les entames des articles sont lisibles ci-dessous. Les conditions d'abonnement sont en fin de message. Si vous êtes déjà abonné à La Vigie, vous pouvez accéder directement au numéro 12 en vous rendant sur cette page.

Vous pouvez lire également le billet paru la semaine dernière sur notre site, en libre accès : États-Unis, les raisons d’un rapprochement avec l’Iran (Th. Flichy de La Neuville) .

Armées, budget, Europe

Ces derniers jours, on a beaucoup parlé de défense en Europe, que ce soit dans l’Alliance, l’Union ou les nations.Tout a commencé par une remise en cause des déclarations du général Breedlove, qui est à la fois SACEUR (Commandant suprême allié pour les opérations de l’OTAN) et USEUCOM (Commandant américain pour l’Europe). Depuis plusieurs mois, il se signalait par des positions très vigoureuses à l’égard de la Russie. Cela pouvait s’expliquer par plusieurs raisons de politique intérieure américaine (lutte budgétaire entre commandements opérationnels, controverses politiques nombreuses à Washington) mais la plupart ne voyait pas cette casquette américaine et ne retenait que la casquette OTAN. Il avait même pris publiquement des positions en contradiction avec celles du Secrétaire général de l’OTAN lors de la conférence de sécurité de Munich, en février. Plusieurs nations européennes s’en étaient émues. (...)

Renforcer la France

Entre médias et marché, peu de marge pour la politique. Entre géo-économie et socio-idéologie, peu d’espace pour la stratégie. En France, plus guère de place non plus pour la fraternité entre liberté et égalité, on l’a dit. Pour sortir de ces carcans qui éreintent les Français et mettent la France à mal, il faut sortir du discours ambiant qui égare les opinions publiques et anesthésie la démocratie. Il faut relancer un récit national en panne. Sans sursaut vital, la sécurité voire la pérennité de la France est en question. Relancer la France, en faire un acteur confiant en l’avenir, à l’affût d’occasions de faire valoir ses intérêts et ses convictions et à même de jouer sa partition singulière, voilà la mission ! (...)

Pour avoir accès au numéro 12 en entier, rendez-vous sur le site de La Vigie et abonnez-vous : l'abonnement découverte pour 3 mois vaut 16 €, l'abonnement annuel pour les particuliers vaut 60 €, l'abonnement pour les entreprises et organisations (5 licences) vaut 250 €. Pour s'abonner, cliquer sur le lien “Vigie n° 12”, ajoutez au panier, cliquez sur “régler ma commande", payez, comme sur n'importe quel site de commande en ligne. Une fois que vous serez abonnés, vous recevrez un courriel avec un lien direct vers le numéro et à l'avenir, chaque numéro arrivera directement dans votre boite mail. Vous pouvez aussi vous procurer le numéro à l'unité, de la même façon.

L'avenir de La Vigie et son développement (pour apprécier le projet, lire “à propos”) dépend de vos abonnements. Nous espérons que vous nous souviendrez dans cette aventure.

L'équipe de La Vigie

jeudi 12 mars 2015

FIG: La Frontière

Le festival international de géopolitique de Grenoble a ouvert ses portes ce matin. Comme à l’habitude, une multitude de conférenciers, talentueux et prestigieux s'y presseront. J'y participerai samedi matin en prononçant une conférence sur "Frontière et cyberespace". Si vous êtres grenoblois d'usage ou de passage, je serai heureux de vous y retrouver. Programme

Accessoirement, "Alliances et mésalliances dans le cyberespace" concourt pour le prix du livre géopolitique de l'année.

O. Kempf

dimanche 8 mars 2015

La Vigie 11 : Des diplomaties illisibles - Les voisins de la France

La Vigie n° 11 est parue, voici le début des deux articles :

Des diplomaties illisibles : Un éditorial récent déplorait le manque de lisibilité de la diplomatie française. Passons sur le mot, chacun voit bien que la politique extérieure de la France n’est ni compréhensible ni donc prévisible. L’éditorial en question pointait la ligne à tenir au Moyen-Orient : ici dénonçant un dictateur, là s’accommodant d’un autre qui a le bon goût d’acheter des avions ; frappant des islamistes d’un côté de la frontière, mais non de l’autre, alors que ledit ennemi affirme pourtant se jouer de ces limites juridiques d’un autre âge ; clamant un temps de beaux principes qui font se pâmer d’aise Saint-Germain-des-Prés pour aussitôt les mettre dans sa poche lorsque le réalisme l’impose.

Les voisins de la France : En bouclant ce tour d’horizon de la carte de visite stratégique de la France aujourd’hui, il faut évoquer ses voisins. Car ils sont depuis plusieurs siècles les premiers partenaires, témoins, bénéficiaires ou adversaires de ses entreprises. De plus, la plupart ont des liens de parenté étroits et des tranches d’histoire commune avec elle. Tous ensembles, la France et ses voisins ont entraîné le monde dit avancé sur les chemins du progrès dans bien des domaines mais aussi dans les drames de la guerre et ceux des excès idéologiques. Comment la France intègre-t-elle en 2015 ses voisins dans son équation stratégique ? Dans ses opérations militaires récentes, notamment africaines, on voit qu’elle a été le plus souvent seule, ses voisins ayant fait la sourde oreille à ses requêtes de sécurité, alors qu’elle se laissait facilement enrôler dans des opérations atlantiques éloignées de ses priorités.

mardi 3 mars 2015

Colloque "La donnée n'est pas donnée" 23 mars 2015

Il y a quelques mois, l'ami Philippe (blog) me propose d'organiser un colloque sur le Big Data. Pour décentrer un peu le sujet, nous avons voulu nous intéresser à la donnée, sous-jacente au BD et rarement étudiée en tant que telle (voir l’argument scientifique ci-dessous) ; de même, notre tropisme stratégique nous a poussé à regarder l'aspect stratégique de la chose, tant en stratégie publique qu'en stratégie économique. Ceci donne lieu à un beau colloque, qui réunit des gens de tous horizons (par exemples : Ch. Balagué, Th Berthier, F. Douzet, O. Hassid, A. Rouvroy, K. Salamatian, Ch. Schmidt, M. Watin-Augouard) pour donner lieu à échanges et discussions. Cela aura lieu à l’École Militaire le lundi 23 mars. Inscrivez vous vite ! Argument, programme et détails ci-dessous.

Le colloque est organisé par EchoRadar et le Centre d’Études Supérieures de la Gendarmerie (et l'école d'officiers de la gendarmerie). Le partenaire principal est Keyrus, acteur central du BD en France. Sont partenaires la Revue Défense Nationale, la Vigie, la chaire Castex de cyberstratégie, la chaire Saint-Cyr de cyberdéfense. L'inscription au colloque est gratuite et s'effectue à partir du lien suivant

Lire la suite...

dimanche 22 février 2015

China, a bird’s eye view (EGE)

L'EGE et la Japan University of Economics publient une étude internationale sur la Chine. L'étude internationale "China : a bird-eye view", fruit de la collaboration entre l'Ecole de Guerre Economique et la Japan University of Economics, vient de paraitre. Elle sera bientôt disponible sur les bookstores en anglais. Il n’est pas courant que deux structures de formation, l’une japonaise et l’autre française, décident de s’associer pour produire une publication académique sur la Chine. Cette étude China : a bird-eye view est une première du genre. Elle a été réalisée au cours des deux dernières années par une trentaine d’auteurs japonais et français. La Chine est une économie de combat qui méritait d’être étudiée sous ce double éclairage culturel. J'y contribue pour un article co-écrit avec Damien Fortat sur "Chinese Cyber strategy: from control to expansion".

Lire la suite...

vendredi 20 février 2015

APT : non pas quoi mais qui

Il y a trois ans, le mot APT (Advanced Persistent Threat) était le plus tendance du milieu cyber. Tout le monde le prononçait d'un air entendu, expliquant qu'il s’agissait d'un nouveau type de menaces. Les spécialistes d'entreprises de cybersécurité montraient leurs "solutions", les revues de directeurs de SSI ou de sécurité s’interrogeaient gravement, les journalistes faisaient leur travail en répercutant ce souci général.

source

Lire la suite...

jeudi 19 février 2015

2000ème billet

Ben oui: ceci est le deux millième billet rédigé sur égéa (je n'ai pas dû tous les publier, il doit y en avoir une dizaine mis de côté)...

Comme le temps passe, disait l'autre.

Merci de votre fidélité.

O. KEmpf

mardi 17 février 2015

Mali, une paix à gagner - Analyses et témoignages sur l'opération Serval

Voici la deuxième édition d'un ouvrage paru l'an dernier chez Lavauzelle et qui avait connu un certain succès. Cette nouvelle édition est augmentée de tout un tas de contributions et témoignages qui en font l'ouvrage de référence sur cette opération. J'y participe au travers d'un article sur "Serval, quelques enseignements stratégiques".

Lire la suite...

mercredi 11 février 2015

La 2ème édition d'Introduction à la cyberstratégie est parue !

Heureux de vous annoncer la parution de la deuxième édition, revue et augmentée , d'Introduction à la cyberstratégie . Trois chapitres supplémentaires notamment... Détails ci-dessous.

intro-cyberstrategie-ii-z.jpg

Lire la suite...

lundi 9 février 2015

Etat et régime

Subtile distinction par le chef de l’État : on soutient l’Irak parce qu’en Irak, « il y a un État, une souveraineté et une armée qui peuvent lutter contre Daech et reconquérir le territoire » alors qu’en Syrie, « il n’y a pas d’État, il y a un régime ce n’est pas pareil, qui ne contrôle d’ailleurs plus son territoire ».

Cette distinction est spécieuse et non convaincante, disons le tout net : car on ne voit pas que l’Irak contrôle son territoire, pour dire les choses ; tandis qu’en Syrie, si le « régime » ne contrôle pas son territoire, son armée lutte effectivement pour le reconquérir, ce qui est loin d’être le cas en Irak. Ah oui, me dit-on, mais en Syrie ils sont aidés. C’est sûr qu’en Irak, ils sont tout seuls et que ce n’est absolument pas la coalition qui « délivre » des frappes à longueur de journées.

Bref, je veux bien comprendre qu’on fasse des choix mais la justification donnée est honnêtement très insuffisante. Cette doctrine du ni-ni qui a l’apparence d’un choix est un refus de choisir.

Egéa

jeudi 5 février 2015

Vigie n°9 : Poussée russe en Ukraine - les valeurs stratégiques de la France

La Vigie, lettre d'analyse stratégique publiée par Jean Dufourcq et Olivier Kempf et paraissant tous les deux mercredis, vous propose son neuvième numéro.

logo_la_vigie.png Vous pouvez lire également le billet paru la semaine dernière sur notre site, en libre accès : La France en guerre en 2015 ?.

À l’occasion de ce numéro daté du 4 février, avec un texte sur La poussée russe en Ukraine, un sur les valeurs stratégiques de la France, une lorgnette sur les contradictions de l'UE.

Poussée russe en Ukraine

S’il faut savoir garder sa distance avec le goût des médias pour le sensationnel et avec l’empressement de certains experts et commentateurs à monter en épingle le moindre événement, la récente remontée de tension à l’Est de l’Europe suscite quelques analyses pessimistes.

Le premier constat tient à la perte d’initiative militaire de l’Ukraine. La prise de l’aéroport de Donetsk par les séparatistes a répondu à une mini-offensive lancée le 17 janvier par les forces de Kiev. L’échec de celle-ci ainsi que la perte des positions dans l’aéroport sanctionnent un mouvement débuté à la mi-août, lorsque les séparatistes avaient cessé de reculer pour reprendre peu à peu le contrôle d’une partie significative des oblasts de Donetsk et Louhansk. Conformément aux conceptions clausewitziennes (notion de point culminant et primat de la défensive) et à la tradition stratégique russe (l’art opératif), la marche en avant était relancée. En fait, ce qui frappait l’observateur déjà avant Noël, c’était qu’elle ne fût pas allée plus loin, qu’elle fût en fait retenue. (suite)

Rénover les valeurs de la France

Après avoir évoqué les atouts et les responsabilités de la France (cf. Vigie 5 et 8), il faut évoquer maintenant ses valeurs.

Ciment de sa cohésion, terreau de ses engagements, elles participent directement à sa sécurité et font partie de son patrimoine, on pourrait dire de son paquetage, stratégique. Les défendre, c’est défendre l’identité de la France. Les invoquer, c’est se donner les moyens d’un consensus national pour rassembler le pays et agir. On les a souvent vues marcher de concert dans l’histoire de France avec les intérêts et les responsabilités du pays pour engager l’action. Il faut donc en parler... (suite)

Si vous êtes déjà abonné à La Vigie, vous pouvez accéder directement au numéro 9 en vous rendant sur cette page.

Pour avoir accès au numéro 9 en entier, rendez-vous sur le site de La Vigie et abonnez-vous : l'abonnement découverte pour 3 mois vaut 15 €, l'abonnement annuel pour les particuliers vaut 60 €, l'abonnement pour les entreprises et organisations (5 licences) vaut 250 €.

Pour s'abonner, cliquer sur le lien “Vigie n° 9”, ajoutez au panier, cliquez sur “régler ma commande", payez, comme sur n'importe quel site de commande en ligne. Une fois que vous serez abonnés, vous recevrez un courriel avec un lien direct vers le numéro et à l'avenir, chaque numéro arrivera directement dans votre boite mail.

Vous pouvez aussi vous procurer le numéro à l'unité, de la même façon.

L'avenir de La Vigie et son développement (pour apprécier le projet, lire “à propos”) dépend de vos abonnements. Nous espérons que vous nous souviendrez dans cette aventure. Bien cordialement,

Jean Dufourcq et Olivier Kempf

- page 1 de 101